podium Terres de Jim, crédit Neyfane Azihari
Sur le terrain
Reportages

Terres de Jim 2022 : carton plein pour cette 8e édition !

Cette 8e session des Terres de Jim a connu un franc succès, malgré une météo instable qui a finalement débouché sur une journée ensoleillée le dimanche. Le festival fut l’occasion pour les départements du Loiret et de l’Eure-et-Loir de mettre leur patrimoine en avant.

Fort de ses 105 000 entrées sur les trois jours, l’événement a attiré de nombreux visiteurs grâce à un programme attractif. Au-delà du côté ludique et pédagogique, cette fête a été l’occasion d’évoquer aux côtés des partenaires de l’événement ainsi que du gouvernement les tournants majeurs que connait le monde agricole.

La visite présidentielle

Pour la seconde fois consécutive, le président de la République Emmanuel Macron s’est rendu à cet événement annuel afin de rencontrer les acteurs du monde agricole. Cette visite a eu lieu le vendredi 9 septembre.  Après une déambulation sur le site, le président a prononcé une allocution à 17 h dans laquelle il a annoncé une série de mesures pour soutenir le secteur. « C’est un moyen de montrer une reconnaissance envers le monde agricole. De plus, il a eu un discours conscient sur la réalité de notre profession »  a déclaré Guillaume Chenu, président des JA du Loiret. Cette visite a également été saluée par Arnaud Gaillot, président du syndicat Jeunes Agriculteurs.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron s'est rendu sur le stand DJSP (Demain je serai paysan).

La finale du concours de labour, un événement attendu de tous

Tracteurs participant au concours de labour

La 68e finale du concours du labour était bien évidemment le temps fort des Terres de Jim. Cette discipline bien antérieure au festival a une importance toute particulière pour les Loirétains. « Cela faisait plus de 60 ans que le Loiret n’avait pas organisé une finale nationale de labour », s’est ému Raphaël Ramond, le président du jury, rappelant que le dernier concours ayant eu lieu dans le département remontait au 20 septembre 1959. Un événement inédit s’est produit lors de l’incontournable bénédiction des tracteurs qui précède les épreuves : un baptême a eu lieu, celui d’Agathe Denau, fille d’Alexandre Denau, adhérent actif aux JA Loiret. Une première en huit ans d’existence des Terres de Jim ! Bien entendu, ce concours n’était pas le seul événement à mettre la région à l’honneur.

Le Moiss Batt Cross, une tradition eurélienne

Plus de 30 machines se sont affrontées dans des courses effrénées, dans la région où cette discipline a vu le jour. « Cela fait 37 ans que le département d’Eure-et-Loir organise des concours de Moiss Batt Cross. Merci aux cantons qui entretiennent les machines toute l’année » a déclaré Charles Perdereau, le président du comité d’organisation des TDJ. Les épreuves se sont déroulées sur deux jours avec une manche féminine et une autre masculine.

Concours de Moiss Batt Cross.
Concours de Moiss Batt Cross.

Des invités de marque et des activités pour les petits et les grands

Concert de Feder

En marge de toutes ces activités, des concerts ont eu lieu chaque soir. En partenariat avec la radio Vibration, Terres de Jim a accueilli des grands noms de la scène tels que Feder, Bob Sinclar, Céphaz, Ridsa ou encore Amir.

Plusieurs groupes de fanfares se sont produit tout au long de l’événement. Pour faciliter les déplacements sur le site, mais aussi pour le folklore, une réplique de locomotive à vapeur a été installée sur 1 500 mètres de rails, pour la plus grande joie des visiteurs. Enfin, des animations pour les plus jeunes, tels que des numéros de jonglage étaient proposées sous un chapiteau. De quoi satisfaire toutes les envies sans barrières de génération !