Les Journées nationales de l’agriculture (c) Image'in
Sur le terrain
Rencontres

Les Journées nationales de l’agriculture : trois jours de festivités et de découverte du monde agricole

La deuxième édition des Journées nationales de l’agriculture (JNA) commence aujourd'hui, vendredi 17 juin et se termine le dimanche 19 juin. Plus de 100 000 participants sont attendus sur les 1 200 sites ouverts au public.

Avant que la musique ne retentisse partout en France à l’occasion de la Fête de la musique (21 juin), c’est un tout autre événement qui se tient dès aujourd'hui : les Journées nationales de l’agriculture (JNA). Au programme : trois jours de festivités sur plus de 1 200 sites ouverts au public. Des fermes, des vergers, des ruchers, des écuries, des brasseries, mais aussi des domaines viticoles, des lycées agricoles, des stations de méthanisation, des fermes et stations expérimentales… Il y en a pour tous les goûts ! L’événement dépasse les frontières de l’Hexagone puisqu’il s’installe aussi en Corse, en Guyane ou encore à La Réunion. « Nous attendons entre 120 000 et 150 000 personnes », indique Gilles Marechal, directeur de l’association #agridemain, qui coorganise l’événement avec le fonds de dotation Make.org Foundation.

Un événement sous le signe de la gastronomie

Alors que l’année 2022 a été placée par le gouvernement sous le signe de la « Gastronomie », cette seconde édition des JNA a été labellisée « année de la gastronomie », « ce qui nous permet de montrer le lien entre l’agriculture, l’alimentation et la gastronomie », se réjouit Gilles Marechal. Comme en 2021, ces journées nationales de l’agriculture sont parrainées par Guillaume Gomez, ambassadeur de France pour la gastronomie française, épaulé cette année par le chef français doublement étoilé Thierry Marx.
La petite nouveauté de cette année est aussi l’opération
« Regardez la terre ! » pour sensibiliser les plus jeunes au monde agricole et à leur alimentation. Près de 2 000 élèves seront accueillis par des structures participantes aux Journées et bénéficieront ainsi de ce programme de sensibilisation.

Rapprocher les agriculteurs des consommateurs

La vocation première de cet événement est de créer du lien entre le monde agricole et les citoyens. « Il y a une envie profonde de la part des consommateurs de se rapprocher des agriculteurs en privilégiant l’approvisionnement local et les circuits courts », indique Estelle Colas, directrice Grandes Causes chez Make.org. Elle s’appuie sur les résultats d’une concertation citoyenne réalisée en 2019 qui avait pour questionnement : « Comment permettre à chacun de mieux manger ? ». Les 460 000 participants ont permis de recueillir plus de 8 000 propositions.
Pour Guillaume Lefort, président de l’association #agridemain et agriculteur céréalier en Île-de-France, les JNA sont une occasion de plus pour « expliquer la réalité et la diversité de l’agriculture ». C’est aussi d’après lui un rebond de communication judicieux, quatre mois après le Salon de l’agriculture.

Les JNA deviendront-elles, à l’instar de la Fête de la musique, un rendez-vous incontournable du début de l’été ? C’est en tout cas ce que souhaitent ses organisateurs. Il ne reste plus qu’à espérer que les fortes chaleurs attendues ce week-end ne viennent pas faire de l’ombre à l’événement. Mais quoi de mieux que de déguster une glace fermière ou de profiter de la fraîcheur d’une cave à vin ou à fromage lorsque les températures s’emballent ?

Pour retrouver le programme complet des Journées Nationales de l’Agriculture, rendez-vous sur : journeesagriculture.fr

2e édition des Journées nationales de l'agriculture
Deuxième édition des Journées nationales de l'agriculture