L’association Demain Je serai paysan officiellement lancée au Sia 2022 !
Installation

L’association Demain Je serai paysan officiellement lancée au Sia 2022 !

En présence du ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, du ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, et de la vice-présidente de la commission agriculture à Régions de France, Lydie Bernard, l’association Demain je serai paysan (DJSP) visant à faire connaître et promouvoir les métiers de l’agriculture a été officiellement lancée, mardi 1er mars, au Salon de l’agriculture.

« Pourquoi avoir créé DJSP Demain je serai Paysan  ? C’est pour mieux faire connaître les métiers de l’agriculture. Des métiers d’avenir, porteurs de sens, ouverts aux jeunes, qui permettent de protéger la souveraineté alimentaire et qui sont les piliers moteurs de la transition écologique », a déclaré en introduction Rémi Dumas, président de DJSP. L’association a été officiellement lancée à l’occasion du Salon de l’agriculture, le mardi 1er mars, en compagnie notamment des ministres de l’Agriculture et de l’Éducation nationale, entourés d’une vingtaine de jeunes enfants du primaire et du secondaire.

« L’objectif est de réunir toutes les filières sous une même bannière. Plutôt que de faire des choses chacun dans son coin, les outils seront partagés et mis à disposition de tous afin de penser et orienter les messages d’une seule voix », a poursuivi Rémi Dumas, précisant que « plus de 300 000 emplois sont à pourvoir dans le secteur agricole ». Avec cet outil, la profession agricole ambitionne de communiquer au sein des établissements scolaires, mais aussi auprès des personnes qui souhaitent se reconvertir.

Une chasse au trésor à la ferme, un podcast, un jeu de cartes ou encore une bande dessinée figurent parmi les initiatives déjà intégrées dans la boîte à outils de l’association.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation national lors du lancement de DJSP

Soutien des ministères de l’Agriculture et de l’Éducation nationale

« C’est vrai que les métiers de l’agriculture ne sont pas très connus aux âges de l’école primaire et du collège […] Le système scolaire est ouvert aux enjeux de l’agriculture, et je tiens ici à faire l’éloge des lycées agricoles qui font partie des fleurons de notre système éducatif » a tenu à partager Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale lors du lancement. Le ministre a souligné l’enjeu de faire connaître le métier d’agriculteur non seulement à celles et ceux qui un jour pourraient l’exercer, mais aussi d’une manière générale pour que les agriculteurs soient davantage respectés. « Ce sont les piliers de la protection de notre planète, des acteurs de la préservation de l’environnement. Il faut que les jeunes le sachent […] Il y a une alliance très forte à créer entre la jeunesse et les agriculteurs », a-t-il ainsi affirmé.

« Je tiens à vous remercier, vous les JA pour cette belle démarche qui promeut l’un des plus beaux métiers du monde. Nous sommes à vos côtés, bravo pour ce que vous faîtes, vous avez une énergie débordante », a abondé de son côté le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie.

Jérémy Choquet, élu JA, responsable de la communication pour le Morbihan et la Bretagne, et Marie-Lou Carpier, animatrice à JA Morbihan

Le magazine Le Petit Agri mis en avant

Lancé pendant la période du premier confinement (mars 2020) d’après une idée de Marie-Lou Carpier, animatrice à JA Morbihan, le magazine Le Petit Agri continue son épopée fantastique. « On va sortir Le Petit Agri en essayant de se caler sur les trimestres de l’école. Sous un format de 8 pages, chaque numéro aura une thématique précise, en partant d’un produit pour remonter jusqu’au métier d’agriculteur. Il y aura des jeux qui vont couvrir différents volets : la géographie, l’histoire, les mathématiques et une partie de culture générale », a développé Jérémy Choquet, élu JA, responsable communication pour le département du Morbihan et de la région Bretagne. Le Petit Agri se positionne comme l’un des fers de lance de la marque DJSP.