Lancement de la « French AgriTech » : 200 millions d’euros pour l’innovation
Politique et société
France

Lancement de la French AgriTech : 200 millions d’euros pour l’innovation

Le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie et le secrétaire d’État chargé du numérique, Cédric O, se sont rendus le mardi 31 août dans les Yvelines pour visiter les locaux de deux startups de l’AgriTech : UV-Boosting, qui a créé une technologie qui stimule les défenses naturelles des plantes grâce aux flashs d’UV et NeoFarm, qui développe des fermes périurbaines alliant agroécologie et numérique. L’occasion aussi de présenter le programme French AgriTech, dont l'objectif est de structurer l’écosystème de la FoodTech et de l’AgriTech. À ce jour, avec 215 startups actives dans le secteur, la France se situe au cinquième rang mondial des levées de fonds dans le domaine et au premier rang européen avec 562 millions d’euros en 2020.

L’ambition affichée du gouvernement est de hisser la France sur le podium mondial. Pour ce faire, Julien Denormandie et Cédric O ont annoncé, dans le cadre du 4e Programme d’investissements d’avenir (Pia) pour 2021-2025 dédié à l’innovation dans l’agriculture et l’agroalimentaire, le déblocage d’une enveloppe de 200 millions d’euros.

Alors que deux premiers appels à projets seront lancés courant septembre 2021 pour accorder les premiers financements, le gouvernement a confié à Jérôme Le Roy, président de la Ferme Digitale, une mission de préfiguration pour recenser les besoins des startups de l’AgriTech et de la FoodTech.