Groupe d'étudiants
Politique et société
France

« La technologie peut apporter sa pierre à la construction de la durabilité agricole. »

Étudiants ingénieurs à Junia ISA de Lille en spécialité Sustainable and smart farming (AgriSmart)Elie, Juliette, Anaïs et leurs camarades nous racontent comment les nouvelles technologies peuvent permettre un gain de rentabilité.

Le numérique irrigue nos vies et l’agriculture est irriguée par le numérique. Tel est notre constat en tant qu’étudiants ingénieurs en dernière année à Junia ISA de Lille. À l’aube de notre vie professionnelle, nous avons fait le choix de clôturer notre cycle d’ingénieur par un domaine d’approfondissement (DA) nommé Sustainable and smart farming (AgriSmart) de septembre 2022 à juin 2023. Venant d’horizons divers, nous sommes convaincus que la technologie peut apporter sa pierre à la construction de la durabilité agricole. 

Le DA AgriSmart proposé par Junia ISA nous permet de travailler sur les « nouvelles agricultures ». Notre formation s’appuie sur des semaines thématiques variées, composées de cours théoriques, de mises en situation sur le terrain, de prises en main de logiciel ou encore d’études de cas. Le cursus nous amène à comprendre les enjeux auxquels l’agriculture doit répondre : rentabilité, transmission, évolutions réglementaires, évolutions sociétales, impacts environnementaux. 

La partie théorique permet de faire l’état des lieux des nouvelles technologies présentes aujourd’hui dans l’environnement agricole ainsi que les pratiques permettant d’augmenter la résilience des systèmes. Les compétences acquises sont mises en application à travers de nombreux projets sur le terrain ou sur des études de cas avec des partenaires de l’école.  

Nous avons l’opportunité de travailler sur des sujets tels que la robotique, les applications connectées, des outils d’aide à la décision appliqués aux grandes cultures, à l’élevage, au maraîchage ou encore à la viticulture.

Ces innovations apportent des avantages incontestables pour tous les acteurs , comme la réduction des contraintes pour la main-d’œuvre ou du risque d’erreur lors des prises de décision, etc. Tous ces changements entraînent un gain de temps considérable qui peut être mis à profit dans d’autres missions, dans la réflexion de nouveaux projets ou tout simplement dans lamélioration de la qualité de vie. Le maître-mot de toutes ces nouvelles technologies est finalement la rentabilité. 

« Les nouvelles technologies vont contribuer à l’émergence de nouvelles filières agricoles et alimentaires dans les années à venir. »

Etudiant ingénieur

« Je mappelle Elie Casiez, je suis issu de la promotion 56 à Junia Isa de Lille et inscrit à ce DA AgriSmart. J’ai grandi dans une ferme en polyculture-élevage laitier dans le Pas-de-Calais, certifiée agriculture biologique depuis trois ans. J’apprécie tout particulièrement les cours sur les nouvelles technologies appliquées à l’agriculture. La robotique et le numérique jouent déjà un rôle prédominant dans son développement, plus particulièrement en matière d’efficience des intrants et du temps de travail. J’estime même que les nouvelles technologies vont contribuer à l’émergence de nouvelles filières agricoles et alimentaires dans les années à venir.  

Parallèlement, je fais le constat qu’elles permettent d’améliorer nos pratiques jour après jour. Par exemple, l’agriculture biologique a bénéficié de l’arrivée de la robotique de plein champ pour résoudre une partie de ses difficultés techniques comme la main-d’œuvre. Je suis persuadé que cette tendance va s’accélérer. Je compte à moyen terme m’installer sur la ferme familiale, dans laquelle l’élevage laitier est en partie robotisé, équipé avec du matériel high-tech. 

Pour l’instant, je suis encore à l’ISA pour six mois jusqu’à fin juin 2023. Une fois sorti, je compte m'appuyer sur mes nouvelles connaissances et sur l’aide du numérique pour faire face aux défis futurs de l’agriculture ! »

Auteurs de l'articleElie Casiez, Juliette Adeline, Anaïs Baker, Marie-Louise Carneau, Alexandre Carpentier, Manoel Cesar da Silva, Manon Copleux, Guillaume Defer, Charlotte Dmytrow, Laura Eichert, Morgane Franck, Alexis Jambou, Scott Kamgang Kamgang, Oleksandra Konoval, Pol Malard, Eloïse Merveille, Honoré Ngwem, Victoire Senez, Ali Serraj, Adrien Valletoux, Alice Valois.